Auteur : | Catégorie : Bourse de fret |

Des passionnés du transport originaires des quatre coins du globe en visite chez TimoCom

Le fournisseur de la première bourse de fret accueille un groupe d’étudiants en logistique

CILT à Düsseldorf

Le groupe d’étudiants du CILT (Chartered Institute of Logistics and Transport), la fédération internationale du transport et de la logistique, est, depuis toujours et de par leur profession, passionné de gares, de ports et d’entrepôts en tout genre. Ils comptent désormais, parmi toutes leurs destinations : San-Francisco, Saint-Pétersbourg, Montréal et Lisbonne, une petite ville de campagne : Erkrath, près de Düsseldorf, le nouveau siège de la première bourse de fret européenne.

L’invitation a été lancée par la Country Managerin de TimoCom, Maria Toft Madsen : « J’ai découvert sur le site du CILT que l’institut planifiait un « voyage d’études en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Ils avaient notamment prévu la visite du train suspendu de Wuppertal. C’est à deux pas de la centrale de TimoCom, le TiComplex. Une excellente occasion de montrer aux membres du CILT ce qui se passe dans les coulisses de la plus grande plate-forme de transport européenne.“ Andrew Dartnell, vice-président du CILT pour la région West Midland, qui organise depuis plus de 40 ans des voyages d’études vers des sites de grand intérêt pour le transport et la logistique fut totalement séduit par la proposition de Toft Madsens et accepta l’invitation. Lorsque le groupe d’étudiants pénétra dans le hall d’accueil baigné de lumière, le jeudi 16 juillet, il fut non seulement accueilli par la Country Managerin, mais également par « Trucky ». Il s’agit d’un joli camion des années 1960 autour duquel le nouveau siège de la société du fournisseur de bourse de frets fut construit.

Après un accueil chaleureux, les visiteurs furent conduits ver le vestibule d’une salle de conférence en passant par les vastes services répartis par couleur : service clients, comptabilité et développement de logiciels. Puis la Country Managerin de TimoCom expliqua à ses hôtes, autour d’une tasse de thé, le fonctionnement d’une bourse de fret moderne sur laquelle les utilisateurs proposent leurs capacités de charge et les marchandises à transporter. Même si l’on n’avait pas su que les auditeurs étaient de futurs logisticiens de transports scolaires, exploitants de bus, gérants de services de transport par courrier, gérants des transports ferroviaires, nous l’aurions deviné à l’intérêt suscité et aux nombreuses questions techniques soulevées. Un thème a fait l’objet de nombreux débats, celui de la sécurité des transports conclus par les utilisateurs de la bourse de fret. Maria Toft Madsen en profita pour présenter le système de sécurité en plusieurs étapes de TimoCom. « Vous êtes une sorte de banque“, commenta le propriétaire de la société de but DRM, David R. Morris et avait ainsi résumé le principe du code personnel de sécurité.

Lorsque Jochen Dieckmann de Transportbotschafter e.V. présenta ensuite l’action « main dans la main à travers le pays“ en faveur d’une meilleure compréhension et d’une plus grande sécurité routière, ils ne tenaient plus en place. Chacun échangea vivement sur des thèmes tels que la pénurie de chauffeurs, le paiement, le cabotage, mais aussi sur des situations rocambolesques du quotidien. A la fin de la visite, les invités ont pu admirer le Freightliner XL. Richard Denby dont la société fournissait Unilever Depots l’a trouvé « Confortable et impressionnant ». Personne n’échappa naturellement à la fameuse photo de groupe avant que les invités se rendent dans la « salle à manger Timos » où ils purent déguster une spécialité allemande : plat de petits pois et saucisses.

Et même si la devise de de TimoCom est : « Nous allions fret et véhicules ». Cette journée a montré que derrière cette devise se cachent toujours des individus passionnés par les transports.