Auteur : | Catégorie : Bourse de fret, Circulation, La bourse de stockage, Technologie et Logistique |

De nouvelles règles arriventLe 23 juin 2016, les Britanniques votaient en faveur du Brexit et faisaient le choix de rompre les ponts avec l’Union Européenne, après plus de 25 ans de marché commun. Au delà des conséquences pour les citoyens, le monde des affaires sera également fortement impacté par cette décision. Depuis plus de 18 mois, les Britanniques négocient avec l’Union Européenne pour définir les règles qui se mettront en place après le 29 mars 2019.

Quelles conséquences peut-on prévoir ?

Alors que les négociations sont toujours en cours et ne permettent pas encore de connaître les nouvelles règles du jeu, ce qui est sûr, c’est que l’après-Brexit va impacter toutes les entreprises faisant du commerce avec le Royaume-Uni. L’environnement réglementaire des échanges entre le Royaume-Uni et les autres pays de l’Union Européenne se basera sur de nouveaux accords. Rien que pour remplacer les accords de libre-échange existants, le Royaume-Uni devrait conclure plus de 750 accords bilatéraux ! 

A six mois de l’échéance, comme anticiper ?

Alors que les entreprises se retrouvent face à une incertitude totale, l’anticipation est possible en identifiant la typologie des nouveaux risques. On peut déjà des modifications substantielles au niveau de la réglementation douanière, des droits et taxes et des modalités de contrôle. Les responsables transport et supply chain sont donc parmi les premiers concernés dans les entreprises. Sauf accord transitoire, le Royaume-Uni devient, au 19 mars 2019, un pays tiers à l’Union Européenne. Il est donc possible d’évaluer les risques que cela impliquera et d’en estimer les coûts pour la supply chain des entreprises qui importent du Royaume-Uni ou exportent vers ce nouveau pays-tiers.

Quelles solutions pour se préparer dès maintenant ?

Même si les nouvelles réglementations ne sont pas connues, il est important pour les entreprises d’agir dès maintenant. Tout d’abord en étant en veille sur ce sujet ! Renseignez-vous auprès des Chambres de Commerce, des associations professionnelles, de vos prestataires de transport et de services logistiques. La Douane française s’est organisée pour aider les entreprises et se tient à leur disposition pour accompagner les changements.

C’est le bon moment aussi pour faire une analyse détaillée de vos process, de la performance de vos prestataires de services et de votre supply chain globale.

Tout cela vous aidera à vous adapter les plus rapidement possible et avec une grande flexibilité à l’après-Brexit. L’utilisation de solutions digitales pour l’identification et la sélection des transporteurs, permettant à la fois une meilleure visibilité du marché et plus de traçabilité est une bonne pratique qui peut être mise en œuvre dès aujourd’hui.

Le Brexit, c’est dans six mois. Préparez-vous dès maintenant !

 

Sites web utiles :

https://ec.europa.eu/commission/brexit-negotiations_fr

http://www.douane.gouv.fr/articles/a14886-preparez-vous-au-brexit

https://www.medef.com/fr/universite-d-ete/evenements/pleniere-exceptionnelle-last-brexit-to-europe

https://www.cpme.fr/internationals/voir/2208/le-brexit-et-apres