Auteur : | Catégorie : Circulation |

Selon une étude de la Sanef, les conducteurs français sont plus détendus  auvolant. Il y a toujours des automobilistes qui dépassent les vitesses autorisées mais la grande majorité respecte les règles élémentaires de la circulation. Le nombre de morts par accident sur autoroute a été divisé par 2 en 10 ans.

Il y a quelques années, il y avait beaucoup de bouchons, de bruit et des touristes effrayés. Effrayés ? Oui, effrayés par la circulation française. La circulation française est un cauchemar pour eux. La circulation est désormais plus agréable selon une étude de Sanef. C’est la troisième année consécutive où une étude sur le comportement des automobilistes sur autoroutes françaises est menée avec des résultats très positifs.

La Sanef (Société des autoroutes du Nord et de l’est de la France) a observé au moins 150.000 conducteurs près de Vernon à l’A13. C’est un axe en ligne droite. Les poids lourds et les voitures correspondentc à la moyenne nationale. L’étude a été réalisée pendant une semaine fin mars. « On a aussi choisi la période de la fin mars, car il n’y pas de vacances, donc pas de trafic dense particulier », précise encore le responsable de la sécurité àSanef. La Sanef a observé les conducteurs sous quatre catégories : distance de sécurité, signalisation des manœuvres, vitesse et comportement  aux abords des zones de chantiers. La voie du milieu joue aussi un rôle dans l’étude mais elle se retrouve dans les quatre catégories.

La distance de sécurité était respectée par 75% des conducteurs. Si l’on effectue une comparaison entre2012 et 2013, il y a une hausse de 5% qui la respecte. A l’instar de mars 2013, ils ne sont plus que 18 à 20 % à ne pas respecter cette règle, contre 30 % en 2012. Sanef  explique quedes campagnes de sensibilisation ont été mises en place pour les conducteurs. Il dit aussi que environ 60% des collisions sur autoroute impliquent plus de deux voitures.

Les clignotants sont aussi plus utilisés. En clignotant, on peut éviter des accidents parce que le conducteur suivant est prévenu et peut réagir plus vite. Un facteur considérable entraînant des accidents fatals est la vitesse. La vitesse moyenne a été mesurée à 120,5 Km/h. 3% roulent plus vite que 150 Km/h.  Un point inquiétant et grave est le comportement aux abords des zones de chantiers. Environ 40% ne respectent pas les limites de vitesse et nuisent aux travailleurs. 75% roulent au dessus de 110 km/h mais 44% des automobilistes roulent à plus de  120 km/h !

Le dernier point qui concerne tout les catégories est le changement de voie et l’utilisation de la voie du milieu. Un véhicule sur trois roule sur la voie du milieu bien qu’il n’y ait pas un autre véhicule sur la voie de droite ! C’est une mauvaise habitude de rester sur la voie du milieu après un dépassement. Néanmoins, l’autoroute devient plus sûre et le nombred‘accidents est en baisse. C’est une bonne tendance et grâce aux diverses aides telle que celle de la Sanef, on constate une amélioration.

Source: figaro,fr, sanefgroupe.com




Laisser un commentaire