Auteur : | Catégorie : Circulation |

Lorsqu’une délégation chinoise se déplace pour visiter des centres de transport de fret dans toute l’Europe, TimoCom, la plus grande plate-forme de transport d’Europe, est forcément inscrite au programme. Les onze membres de la délégation l’ont réalisé lorsqu’ils ont porté leur attention sur TimoCom avant leur départ. La délégation gouvernementale a donc visité le siège de la société fin juin et a vécu un après-midi dans les coulisses de TimoCom.

La délégation gouvernementale chinoise en visite à TimoCom, la plus grande plate-forme de transport d'Europe.

La délégation gouvernementale chinoise en visite à TimoCom, la plus grande plate-forme de transport d’Europe.

Départ de Chine vers Erkrath en traversant l’Europe

À l’occasion de son voyage en Europe, la délégation gouvernementale a visité des centres de transport de fret de Londres, Amsterdam et Munich pour découvrir comment le transport routier, maritime et ferroviaire de marchandises interagissent. Avant de partir, leur quête d’une plate-forme européenne de transport sérieuse les a mené jusqu’à TimoCom. En Chine, l’optimisation du transport et du chargement des véhicules gagnent en importance. Il ne fallut pas longtemps pour qu’ils décident de faire une halte à Erkrath pour visiter TimoCom.

La visite eut lieu le 20.06.2016. Les onze membres de la délégation furent chaleureusement accueillis par le représentant générale de TimoCom, Marcel Frings, et son assistante Nadine Reutersberg, dans le TiComplex. La visite débuta par un circuit à travers les quatre étages du bâtiment. Lors de la présentation des différents services et de leurs missions respectives, Marcel Frings a évoqué l’histoire fructueuse du leader européen du marché des bourses de fret et de véhicules. Dès le début, les hôtes ont fait preuve d’un très vif intérêt. Ils ont également été très attentifs aux explications du porte-parole de la société. Une fois dans le service marketing, il a évoqué les différentes cultures qui représentent non seulement les clients de TimoCom mais aussi les collaborateurs en interne. Ensuite, la délégation a visité le service informatique qui développe et optimise constamment la plate-forme de transport dans l’intérêt de ses clients. Après avoir visité l’ensemble des étages et des services, les onze membres de la délégation s’installèrent au restaurant « Timos Esszimmer » dans une ambiance conviviale et écoutèrent Marcel Frings, présenter, avec engouement, le portefeuille de TimoCom. Outre la bourse de fret et de véhicules, la solution de calcul et de tracking, l’annuaire des sociétés et la fonction d’appel d’offres pour les contrats de fret réguliers, les invités chinois ont été très enthousiasmés par la bourse de fret. Après la présentation de l’entreprise, les membres de la délégation ont posé de nombreuses questions sur le développement de TimoCom ainsi que sur les groupes cibles et sur les principales clés du succès.

Après avoir obtenu des réponses à l’ensemble de leurs questions, la délégation a pris congé. « Ce n’était sûrement pas notre dernier entretien. Ils ont semblé être extrêmement intéressés par une utilisation de TimoCom dans leur propre secteur du transport », tel a été le ressenti de Frings.

 

Cette visite atypique prouve que TimoCom ne réunit pas uniquement les acteurs de la bourse de fret et de véhicules mais s’étend également sur plusieurs continents, au-delà de son espace de travail et de ses frontières géographiques.