Auteur : | Catégorie : Bourse de fret |

En tant que chaffeur-routier, la perspective est toujours différente : on a un bon aperçu de la route. C’est du moins ce que l’on pense. Le fait de tourner à droite est toujours délicat. Chaque tournant représente une difficulté. Malgré le nombre important de rétroviseurs, il y a un nombre trop important der tués sur la route chaque année en 2012, 30 morts.

très dangereux

très dangereux

Beaucoup de personnes mésestiment l’importance de l’angle mort. Certains oublient son existence et mettent la vie d’autrui en danger. De nombreux automobilistes regardent très brièvement à droite ou à gauche avant d’appréhender un tournant. Les cyclistes et piétons sont souvent distraits. Le casque sur les oreilles, le smartphone dans la main et souvent, on ne remarque pas ou peu son environnement.

Le chauffeur-routier peut certes regarder à droite ou à gauche mais ne peut pas éviter tout danger dans ce cas. Sa visibilité est restreinte. Même si beaucoup de rétroviseurs l’entourent, ce qui l’aide avant d’envisager un tournant et lui permet de considérer les autres acteurs routiers. Mais est-ce bien suffisant ? « Les cyclistes et piétons ne sont souvent pas dans le champ de vision d’un chauffeur-routier ou d’un chauffeur de bus », précise la secrétaire parlementaire Katherina Reiche (CDU). « C’est pourquoi, un système électronique d’avertissement pour camions serait utile. »

Comme le Blond Spot Assist de Mercedes Benz par exemple. Sven Ennerst, Directeur du développement international et de l’achat chez Daimler Trucks : « L’évolution technologique du Blind Spot Assist est terminée. La force du choc provoqué par un camion au moment d’une collision lors d’un tournant nous a fait beaucoup réfléchir chez Daimler. Mais avant d’introduire un produit sur le marché, il faut le tester. Cela signifie, que plusieurs milliers de kilomètres de route doivent tester ce système et qu’il doit être adapté à tout type de véhicule. On attend toujours des solutions innovatrices de la part du lecteur du marché – surtout quand cela concerne l’amélioration de la sécurité. C’est la priorité chez Daimler Trucks. »

Et cette notion devrait être au centre des préoccupations auprès de tous les acteurs routiers. Il faut donc non seulement faire attention à son propre comportement sur la route mais aussi à celui des autres. Que puis-je faire pour ne pas être dans l’angle mort ? Si on peut être vu par le conducteur et échanger un regard, on est sûr d’éviter les problèmes. Et en cas de doute, laisser la priorité au poids lourd ou au véhicule plus important que le sien.



Laisser un commentaire