Auteur : | Catégorie : Bourse de fret |

Le canal de Panama et le canal de Suez sont les plus connus et fréquentés. Depuis 2007, le canal de Panama est en cours d’élargissement. En janvier 2014, la construction était suspendue à cause des divergences entre le constructeur et l’opérateur concernant le financement et les coûts lié au projet.

construction

Le canal de Panama a été inauguré en 1914 et a révolutionné le commerce maritime. Avant, un navire de New York à San Francisco représentait un voyage de 22 500 kilomètres passant le cap Horn et le passage de Drake. Après l’inauguration du canal, le voyage était réduit à 9 500 kilomètres. Le passage même à 82 kilomètres. En ce moment, seulement les navires d’une capacité de 4 500 conteneurs peuvent passer le canal. Après l’élargissement, les navires ayant une capacité de 12 000 conteneurs va passer le canal. La taxe moyenne pour un passage est 54 000 $.

On peut souvent lire que le financement de grands projets est toujours sous-estimé:
les sites olympiques, l’aéroport à Berlin et aussi l’élargissement du canal de Panama. Les surcoûts s’y élèvent à 1,6 milliard de dollars. La proposition de partager les coûts 50 : 50 a été rejetée. Les travaux vont-ils être suspendus ? Normalement, la fin des travaux était prévue pour l’anniversaire de l’inauguration   À cause des divergences entre le constructeur et l’opérateur concernant le financement du projet, il semble que l’élargissement pourrait être suspendu.

Le GUPC « poursuit ses efforts pour parvenir à un accord avec les autorités responsables du canal de Panama et vient de soumettre à cet effet une nouvelle offre », a déclaré le consortium hier soir dans un communiqué. La proposition « tient compte des inquiétudes de l’ACP en finançant les fonds nécessaires à l’achèvement du chantier », a ajouté le consortium, sans toutefois préciser les termes de la nouvelle offre. Maintenant, il y a des rumeurs disant que l’élargissement pourrait être retardé de 5 ans.

Ce sont des nouvelles ayant une influence sur l’économie mondiale.

 

Source : figaro.fr

 

 

 

 



Laisser un commentaire