Auteur : | Catégorie : Bourse de fret, Circulation, Technologie et Logistique |

Eviter les transports à videTransport frigorifique : Comment obtenir des contrats toute l’année ?

Que faire pour éviter les camions frigorifiques vides ? Ou : Comment relancer les transports frigorifiques.

Lorsque la saison des transports frigorifiques touche à sa fin, les sociétés de transport spécialisées dans ce type de transport doivent redoubler d’efforts pour trouver des commandes. Comment trouver du fret lorsque celui-ci se fait plutôt rare sur le marché. En effet, les véhicules à l’arrêt coûtent chers et ne rapportent rien… une véritable catastrophe ! Mais à l’évidence, certaines sociétés parviennent à surmonter cette phase difficile. Heureusement !

Camions long-courrier

Wojtex est un transporteur expérimenté et présent sur le marché depuis 1996. Au cours de ces nombreuses années, l’entreprise a fini par trouver sa niche et s’est spécialisée dans les transports frigorifiques en proposant des services haut de gamme sur les routes d’Afrique, d’Europe et d’Asie. La plupart des ordres gérés par l’entreprise sont des ordres permanents entre l’Espagne et la Pologne et entre l’Espagne et la Biélorussie (dans les deux sens). La flotte de l’entreprise compte 20 semi-remorques frigorifiques.

De mémoire d’homme, la société de transport Wojtex a déjà transporté des produits très variés tels que des palmiers pour les Jeux Olympiques de Sotchi, des plants de pommes de terre provenant d’Italie pour une usine de production de chips située à Nowosibirsk, des escargots (nul besoin de préciser la destination) ou du gazon pour le tout nouveau Stade National de Varsovie. Mais le quotidien est plutôt fait de commandes « ordinaires » telles que le transport de produits laitiers en Espagne ou de fruits en Biélorussie. Le nombre énorme d’ordres de transport pendant la pleine saison ne rend pas le travail des employés de la société plus simple, mais pendant la basse saison, quand les contrats se font rares, ils doivent encore plus relever les manches et s’investir. L’activité de transport ne doit pas connaître de pause.

Quand trouver des ordres de fret tient presque du miracle…

Le transport sous conditions contrôlées offre de nombreuses opportunités mais il faut savoir les saisir et savoir s’adapter aux spécificités de ce travail dans cette spécialisation pointue et exigeante. La difficulté ne réside pas dans les questions techniques, le savoir-faire et les compétences des employés, mais surtout dans le fait de décrocher des contrats pour travailler toute l’année. Cela implique de fournir un travail très efficace pour maintenir la rentabilité et la liquidité de l’entreprise. Il est crucial de réduire drastiquement les trajets à vide ou les capacités de charge mal exploitées. « Le pic de transports frigorifiques est en hiver et en été, pendant les autres saisons, l’offre de capacités de transport est excédentaire. Nos relations clients de longue date nous permettent de sillonner les routes toute l’année pour servir nos clients mais en dehors de la pleine saison, nous devons redoubler d’efforts pour exploiter nos capacités de transport de façon optimale, en raison de la baisse des demandes de transport », explique Kamil Filipowicz, Directeur de la flotte de véhicules de la société Wojtex Transport Międzynarodowy. La difficulté à trouver suffisamment de commandes au printemps et à l’automne a parfois contraint la société à réduire son activité : « Il nous est arrivé, à plusieurs reprises, de donner des congés à notre personnel administratif et à un certains de nos chauffeurs en mai et en septembre. Nous avons même déjà envisagé de mettre tous nos employés en congés pendant ces mois de baisse d’activité », se souvient Kamil Filipowicz.

L’intégration de la télématique est-elle une option ?

L’optimisation du transport sur ses liaisons habituelles était un véritable défi pour la société. Il est crucial d’exploiter les capacités de chargement disponibles sur les trajets de retour. Depuis 2015, la société utilise pour cela la bourse de fret du Smart Logistics System. Mais la concurrence ne connaît pas de trêve et les coûts du transport ne cessent d’augmenter. Impossible donc, de se reposer sur ses lauriers, il faut sans cesse chercher de nouvelles solutions. Pour augmenter son efficacité et accroître ses revenus, Wojtex a saisi l’opportunité d’intégrer ses propres systèmes télématiques, les solutions de la société Ruptela, dans le système de TIMOCOM.

Comment cela fonctionne ?

« L’intégration du système TrustTrack de Ruptela dans le système de TIMOCOM profite aux clients des deux sociétés. Les données de localisation des véhicules transmises par Ruptela permettent d’afficher la position des camions dans le système de TIMOCOM. De cette façon, le transporteur voit où la marchandise transportée se trouve et s’il y a un camion vide qui peut être chargé. Cela nous permet de trouver plus rapidement des partenaires et d’établir des relations commerciales à long terme grâce au contrôle aisé du fret », assure Paweł Szewczuk, Directeur commercial de Ruptela en Pologne. Dans un secteur aussi concurrentiel que celui du transport, il est indispensable de se démarquer de la concurrence. « Cette intégration nous permet d’être plus efficace, c’est-à-dire de trouver plus rapidement des frets en fonction de la position du véhicule », estime Kamil Filipowicz.

Trouver des ordres de transport avant les autres

Les possibilités d’optimisation sont nombreuses sur le trajet entre l’Espagne et la Biélorussie. En fonction du fret affiché, Wojtex modifie le parcours de ses camions sur la bourse de fret et augmente ainsi la rentabilité du service offert à ses clients réguliers sur ces trajets précis mais aussi sur d’autres trajets. Ces frets qui viennent s’ajouter sur le trajet représentent près de 25 % de tous les ordres de transport. Il est fréquent que de nouveaux frets viennent s’ajouter sur le trajet et la télématique intégrée permet de les attribuer plus rapidement à un camion approprié. « Pendant la basse saison, des informations concrètes et disponibles rapidement ainsi qu’une réaction rapide sont déterminantes pour générer des revenus et renseignent également sur l’intérêt ou non du trajet en question. Lorsque l’opportunité d’améliorer notre efficacité en combinant des solutions déjà existantes, s’est présentée à nous, nous l’avons tout simplement saisie. Même si nous transportons des produits frais nous aimons travailler « à chaud », en particulier pendant la basse saison » explique Kamil Filipowicz de Wojtex.

 

Trouver des ordres de transport frigorifique tout au long de l’année est un véritable défi. Découvrez ici les solutions utiles trouvées par une société de transport pour surmonter cette difficulté.