Author: | Category: Circulation |

Uber et Uber FreightArrivée sur le marché dans le secteur de la logistique de transport

Depuis sa création, l’entreprise Uber est sous les feux de la rampe et la valeur de l’entreprise est estimée à plus de dix milliards d’euros. Fin 2016, l’entreprise a présenté son nouveau service Uber Freight qui lui a permis de faire son entrée dans le monde de la logistique de transport. Ceci a contribué à la transformation des opérations commerciales dans ce secteur.

Qu’est-ce qu’Uber Freight et comment ce service fonctionne-t-il du point de vue du chauffeur ?

Il fonctionne de la même façon que le système de taxis Uber, à la différence près que le but de ce service est le transport de marchandises. Les utilisateurs accèdent aux offres de transport via une application ou recherchent eux-même une prestation de transport. L’appli trouve alors une société de transport appropriée grâce à un algorithme. L’utilisateur gère alors l’intégralité du processus, de l’acceptation du contrat, en passant par le chargement et jusqu’au transport et à la livraison, grâce à l’appli, sans intermédiaires et sans commissions. Les entreprises peuvent réserver le transport souhaité plusieurs semaines à l’avance ou le jour-même. Le prix du transport dépend de nombreux critères tels que la distance, le type de véhicule et le lieu. Selon Uber, les chauffeurs partenaires sont payés une fois le transport effectué. Les chiffres montrent qu’un moyen de transport est trouvé dans un délai de 30 minutes pour 24 % des marchandises à transporter.

Ce service proposé par Uber a pour principal objectif de simplifier les procédures. Les utilisateurs inscrits qui proposent ou recherchent un transport ont la possibilité d’effectuer une recherche selon plusieurs critères de leur choix : selon la base d’affectation, le type de fret et le site. Les entreprises à la recherche de services de transport, offrent à des chauffeurs partenaires contrôlés, la possibilité de combler le chargement de leurs véhicules à moitié-vides tout en générant des revenus supplémentaires.

Le service Uber Freight est également proposé en Europe

Le secteur de la logistique est considérée comme la clé de voûte de l’économie européenne. C’est l’un des secteurs les plus importants et au taux de croissance le plus élevé. Le marché européen de la logistique représente un volume de plus de 100 milliards d’euros et est le troisième marché le plus important au monde après la Chine et les États-Unis. Toutefois, les chauffeurs et les ordonnanceurs ont parfois besoin de plusieurs jours pour trouver et réserver un transporteur. Les défis des prestataires de transport européens sont comparables à ceux des prestataires américains, c’est pourquoi Uber a décidé, après un lancement réussi et un essai probant aux États-Unis, de reprendre et de lancer ce concept en Europe.

Depuis avril 2019, Uber Freight est également présent sur le marché néerlandais et ce service a été récemment mis en place en Allemagne. On peut s’attendre à ce que ce service aggrave encore davantage le problème de pénurie de chauffeurs dont nous avons déjà parlé sur notre blog. Pour lire l’article, cliquez ICI. Des données récentes montrent que l’Allemagne et d’autres pays européens sont confrontés à une grave pénurie de chauffeurs. On estime que dans les dix années à venir, 40 % des chauffeurs vont prendre leur retraite, ce qui entraînera une pénurie de 150 000 chauffeurs sur le marché. Ce manque pourrait toutefois être comblé, ou au moins réduit, par les utilisateurs du service Uber Freight.

Uber Freight est probablement l’un des premiers services de ce type dans le secteur de la logistique. En 2016, Uber a fait l’acquisition de la start-up Otto qui développe des systèmes pour les poids lourds. Nous avons hâte de vous en dire davantage.

Voici encore quelques chiffres intéressants à propos d’Uber Freight :

– jusqu’au mois de mars de cette année, l’application a été téléchargée plus de 328 000 fois sur des smartphones et des tablettes.

– Au cours du trimestre dernier, 30 000 utilisateurs étaient déjà inscrits.