Auteur : | Catégorie : Technologie et Logistique |

Edition 2019 du salon à ne pas manquer à ParisData, camion connecté, RSE, nouvelles énergies et motorisations, transport du futur … Tous ces thèmes ont alimenté les conversations et les conférences lors de la dernière édition de la SITL (Semaine de l’Innovation Transport & Logistique) qui s’est tenue fin mars à Paris.

Transporteurs et chargeurs sont conscients que le monde du transport routier subit une très forte évolution technologique et que ce n’est que le début. Même si la télématique et la digitalisation sont entrés dans l’univers de la route depuis plusieurs années, et que les préoccupations liées à la préservation de notre environnement ne sont pas des sujets nouveaux, on note une curiosité et un regain d’initiatives dans tous ces domaines.

Les chargeurs souvent moteurs des évolutions de fond

Les chargeurs industriels et la grande distribution, de part leurs exigences vis-à-vis de leurs prestataires de transport, sont souvent à l’origine de nombreuses évolutions technologiques et comportementales. Cette tendance est particulièrement notable en ce qui concerne la RSE. Tenus à des obligations réglementaires et légales, et à des engagements contraignants, les gros chargeurs « mettent la pression » sur leurs prestataires et les obligent à suivre ces tendances. Par exemple, les engagements de baisse des émissions de CO² impactent directement les transporteurs routiers qui font partie des plus gros émetteurs. C’est ainsi que le parc de camions a évolué très rapidement vers la norme Euro VI et que l’utilisation du GNV et GNC est devenu une réalité en France, avec une très rapide croissance sur ces dernières années.

La data au centre de l’activité de transport routier

Comme dans d’autres secteurs d’activité, la data devient l’élément clé de la compétitivité du transport routier de marchandises. Sa maîtrise améliore la rentabilité, permet l’anticipation des opérations de maintenance et garantit plus de sécurité pour le conducteur comme pour les marchandises transportées. Les plateformes numériques d’intermédiation entre chargeurs et transporteurs se développent en s ‘appuyant sur de nouvelles technologies comme l’Intelligence Artificielle et la Blockchain. Un accès facile et intégré aux données ainsi que leur traçabilité font partie des attentes principales des chargeurs auprès de leurs prestataires de transport.