Auteur : | Catégorie : Bourse de fret |

Quand on roule en ville, on fait plus attention aux cyclistes et piétons parce que ce sont eux, qui ne font pas attention à la circulation et en cas d’accident, ce sont eux qui sont blessés gravement. A Londres, Johnson a annoncé des changements pour les camions de plus de 3.5 t afin de protéger les cyclistes et les piétons.    

© Ecoprofile

© Ecoprofile

C’est bien connu : le cyclisme dans les villes n’est pas sans danger. Pas seulement dans les grandes villes mais, bien sûr, aussi dans les petites. La circulation est dense, il y a beaucoup d’embouteillages. Néanmoins, en vélo, on se déplace rapidement mais il y a aussi des personnes qui  font moins attention aux panneaux de signalisation et à la circulation.

A Londres, Johnson souhaite n’avoir aucun camion de plus de 3.5 t dans la ville  n’ayant pas des protections pour les cyclistes et piétons. Dans la circulation londonienne, seulement 5% sont des camions, mais dans plus de la moitié d’accidents, descamions sont impliqués. L’année dernière, 14 cyclistes ou plus sont décédés suite à un accident avec un camion. Les mesures pour réduire les accidents fatals sont les suivantes : des protections pour les camions.

Comment cela sera mis en œuvre ?

Quand il y a un accident fatal avec un piéton ou un cycliste, la personne est happée par le véhicule. Il faut donc l’éviter. Le camion va avoir un autre design. L’avant du camion sera rond et sur les côtés, on trouvera une plaque pour que ni les piétons ni les cyclistes puissent être happés par la véhicule. A cause de la forme ronde, le pare brise sera plus grand et le chauffeur pourra mieux voir. Donc, l’angle mort sera diminué.

Sans ces protections, un camion ne peut circuler à Londres.

 

Source :  paris.fr, bfmtv.com



Laisser un commentaire