Author: | Category: Circulation |

Que fait un chauffeur de camion dans une société d’informatique ? Une combinaison inhabituelle qui est facile à expliquer. Notre dit chauffeur de camion et journaliste, Jochen Dieckmann, qui a travaillé pendant 15 ans en tant que chauffeur de camion a déjà vécu beaucoup d’aventures. En outre, il a écrit le livre « Vous dormirez à la fin du mois ».

_NIK6109_450x300px

Il travaille actuellement dans le secteur marketing de l’entreprise TimoCom pour améliorer l’image du secteur du transport. « Tout le monde veut avoir les produits, mais personne ne veut le camion qui va avec ! Il y a encore beaucoup à faire » explique Jochen Dieckmann.

« Celui qui ne répond pas, ne mérite rien. »

Jochen devient nostalgique quand il repense à son temps de chauffeur. Cependant, il oublie les difficultés de la branche par exemple comme celle d’être payé plus tard et mal. Son dernier employeur a donné à chaque chauffeur une lettre avec le contenu suivant : « Ceux qui ne répondent pas au téléphone, se verront € 250 déduits de leur salaire. A la deuxième reprise, c’est le licenciement. » Une fois, Jochen a dû répondre un appel sous la douche.

En tout pour un salaire brut mensuel de 1.700 € brut. Le salaire n’a jamais été le problème. Le challenge était d’obtenir son salaire à la fin du mois sur son compte !

Les entreprises sont-elles vraiment responsables de cette situation ? La majorité ne peut pas payer plus, dit Jochen. En Europe, il y aurait une guerre des prix féroce, en particulier entre l’Europe de l’Est et les autres pays. En outre, la plupart des entreprises et des chauffeurs sont mal organisés.

Dans quelques années, le secteur devra s’adapter ! La pénurie de chauffeurs est garantie, du moins en Allemagne. Cette situation est aggravée par l’arrêt du service militaire, durant lequel de nombreux hommes pourraient passer leur permis poids lourd. Sans coûts. En Allemagne, le permis de chauffeur de camion coûte 5.000 €. Un coût très élévé pour une seule personne.

Actuellement, il n’y a pas beaucoup de raisons qui poussent à épouser la formation de chauffeur de camion. Mais Jochen ne veut décourager personne. S’il n’ existe plus assez de chauffeurs dans quelques années, les conditions de travail pourraient changer de façon spectaculaire. Il y a aussi des avantages par rapport à un autre emploi : « Quand je finis mon travail après une longue journée et je rentre à la maison, je n’ai pas de bureau envahi par des papiers et des tâches de ce genre à effectuer le lendemain.