Auteur : | Catégorie : Bourse de fret, Circulation, La bourse de stockage, Technologie et Logistique |

En 2013, les professionnels du transport routier de marchandises français anticipent des fortes hausses de leurs coûts de revient au cours de l’année qui débute. Sans intégrer les prix du carburant et le montant de la future écotaxe poids lourds, une hausse de leurs coûts d’au moins 2,3% a été calculée par le Comité National Routier.

Pour les associations patronales des transporteurs routiers français, les coûts de revient pourraient bondir de 10% à 13% en tenant compte des hausses hypothétiques du carburant et de la nouvelle écotaxe qui sera mise en place en juillet 2013 et dont les taux régionaux ne sont pas encore publiés.

Les hausses de coûts de personnel sont estimées à 2,4% avec une augmentation des salaires et aussi des cotisations sociales employeurs.

Les tarifs d’utilisation des infrastructures de transport comme les péages d’autoroutes devraient également augmenter de manière importante.

Dans un contexte très morose d’offre de fret, ces augmentations inévitables vont rendre les négociations commerciales entre chargeurs et transporteurs difficiles en ce début d’année 2013.

Privilégiant de plus en plus les appels d’offres pour négocier leurs achats de transport, les chargeurs ne choisissent pas leurs prestataires de transport seulement en fonction des prix proposés mais aussi de la qualité de la prestation. Les transporteurs doivent donc développer leur offre de transport et de service afin de préserver leurs marges.



Laisser un commentaire