Auteur : | Catégorie : Circulation |

Plusieurs chauffeurs étaient dans cette situation près d’Hambourg: rien ne va plus. Rien ne va plus parce que les routes sont bouchées et il n’y a pas d’alternatives. Chacun qui utilise cette route est favorable à l’extension du réseau routier existant. Vinci a transmis une offre au gouvernement local allemand de construire des routes de 150km et un nouveau tunnel sous l’Elbe près d’Hambourg.

Depuis des décennies les gouvernements de Schleswig-Holstein, Hambourg et la Basse-Saxe cherchent une solution pour ce chaos. En général, c’est très facile : Il suffit de construire une autre route. En Allemagne, c’est plus facile à dire qu’à faire. Pourquoi ? Parce qu’il existe des réglementations juridiques et les gouvernements de Länder ont des intérêts différents. Un autre aspect à considérer : les chiffres financiers.

Alors, Vinci a fait une offre qui dit, que le tunnel et la route A20 pourraient être construits dans 5 ans. Ce sont 150km de route et un tunnel de 6.5 km. Les allemands sont satisfaits mais il y a un hic. Naturellement la politique,  en plus des règlementations et qui financera la construction? Les Länder  seulement ? Vinci a proposé quelques solutions. La construction coutera environ 2 Mrd d’euros et Vinci et les Länder partagent les coûts 50 : 50. Pour réaliser ce projet Vinci reçoit la prise du péage pour les prochaines 50 années et il y aurait un péage pour le tunnel aussi.

Quand les allemands se sont accordés avec Vinci, C’était  une révolution pour l’Allemagne concernant la construction des routes. Les partisans de la construction sont un petit peu pessimiste que la construction pourra commencer dans les prochaines années pour la raison suivante : les verts sont dans le gouvernement des Länder et sont contre l’aménagement de l’autoroute et contre la construction de tunnel. ON ira voir ce que s’y passe alors. Mais tous ceux qui passent Hambourg pendant les heures de pointe seraient très contents si  finalement quelque chose changeait.



Laisser un commentaire